Comment fonctionne le Face ID de l’iPhone X ?

le 03/08/2018

Pour célébrer le 10ème anniversaire de son Smartphone qui a révolutionné le marché de la téléphonie mobile, Apple a sorti l’iPhone X. Il s’agit d’un téléphone à la pointe de la technologie qui a instauré une nouvelle tendance pour les années suivantes. Il est notamment équipé d’un outil biométrique présentant une dimension inédite : Face ID.

Face ID est un système de reconnaissance faciale qui a remplacé le lecteur d’empreintes digitales Touch ID. Toutefois, il est important de préciser qu’Apple n’est pas le premier constructeur à avoir développé ce système. En effet, Samsung l’avait déjà intégré dans les Galaxy Note 8 et S8 (mais il s’était malheureusement avéré être facile à contourner).

De leur côté, les ingénieurs d’Apple ont fait de cet outil le système de sécurité principal de l’iPhone X (il permet non seulement d’effectuer des achats via l’application Apple Pay, mais aussi de déverrouiller l’appareil). Ils ont d’ailleurs affirmé que son niveau de fiabilité est très élevé.

L’iPhone X et la technologie TrueDepth

Le système de reconnaissance faciale Face ID repose sur la TrueDepth ; cette technologie comporte plusieurs capteurs disposés sur la face avant du Smartphone. Parmi lesdits capteurs, se trouve par exemple un outil qui projette plus de 25 000 points invisibles sur le visage. Une caméra et une lumière infrarouges lisent ensuite les points et TrueDepth modélise en temps réel le visage en 3D. Après avoir analysé la modélisation, le processeur A11 Bionic de l’iPhone X l’intègre au Neural Engine (une puce dédiée de calcul).

Le Neural Engine sert les logiciels qui font appel à l’intelligence artificielle. Cette dernière compare la numérisation initiale avec l’image 3D et se charge de valider l’identité de l’utilisateur à chaque modélisation du visage.

La technologie Face ID est très sensible à l’attention de la personne. Si celle-ci fixe par exemple la caméra avec un œil fermé, l’authentification échouera. Grâce à cette mesure de sécurité, il n’est pas possible d’activer Face ID à l’aide d’un masque ou d’une photo (tout le contraire de ce que propose le Galaxy S8).

Secure Enclave chiffre et stocke les informations de cartographie du visage dans l’appareil

La puce sécurisée Secure Enclave chiffre et stocke toutes les informations de cartographie du visage de l’utilisateur ; ainsi toutes les données biométriques sont traitées dans le Smartphone et aucune n’est transmise à un serveur en ligne.

Selon les ingénieurs de la firme de Cupertino, l’intelligence artificielle installée au cœur de Face ID est capable de reconnaitre un utilisateur même s’il porte un bonnet ou un chapeau, ou si son visage évolue (maquillage, lunettes, coupe de cheveux différente, barbe, …).

Alors qu’il existait une chance sur 50 000 de contourner le lecteur d’empreintes digitales Touch ID, le constructeur a affirmé que cette probabilité est désormais d’une chance sur un million avec Face ID.