ARKit 2 : La réalité augmentée par Apple

le 24/08/2018

En moins de 3 ans, la réalité augmentée (AR) a occupé une place importante dans le discours de la firme de Cupertino, à destination des développeurs et du grand public. Apple a notamment profité de la WWDC pour présenter ARKit 2, la nouvelle version d’outils permettant de créer des applications d’AR dans iOS.

Réalisme et précision

Grâce à ARKit 2, les ingénieurs d’Apple viennent de reprendre la main en beauté dans le combat qui les oppose à ceux de Google. Tout comme ARCore, cette boite à outils offre non seulement la possibilité de développer des expériences d’AR persistante, mais permet également à différents utilisateurs et périphériques de partager les emplacements d’objets virtuels dans des endroits réels.

L’un des arguments mis en avant par Apple est la persistance de l’AR car elle ouvre la porte à plusieurs nouveaux usages. La détection et le suivi d’objets ont aussi été renforcés, ceci afin que l’expérience globale de la réalité augmentée sous iOS 12 soit encore plus réaliste.

Tous ces éléments ont pour objectif d’améliorer l’expérience de l’AR et accroître la superposition des 2 réalités.

Une carte de grande importance

Les ingénieurs d’Apple ont développé un nouveau format de fichier ouvert pour arriver à leurs fins : l’USDZ. Ledit format est à la fois destiné à l’échange, le développement et l’enregistrement d’éléments 3D qui s’intègreront dans une expérience d’AR.

Grâce à leur proximité historique, Pixar et Apple ont travaillé en étroite collaboration sur ce projet. C’est ainsi qu’ils ont pu mettre au point l’UDSZ à l’aide de l’USD (Universal Scene Description). Développée par Pixar, cette technologie a permis aux logiciels utilisés dans une animation graphique de créer, sauvegarder et diffuser un grand nombre de données 3D. Il a ainsi été question de fournir des informations telles que le rendu, les effets, l’animation, les jeux d’ombre, l’éclairage, … Si Apple a fait appel à Pixar, c’est justement parce que tous ces éléments essentiels à un film ou un jeu d’animation se retrouvent dans l’AR.

L’omniprésence de la réalité augmentée

Grâce au format USDZ, Apple pourra intégrer des outils réels dans ses expériences de réalité augmentée et faciliter de nouveaux usages à travers leur échange dans différentes applications. En d’autres termes, un fichier USDZ d’une souris d’information pourra par exemple être échangé via New, Fichiers, Mail, Safari ou Message, et affiché dans la réalité par la suite.

Apple met tout en œuvre pour augmenter le nombre d’opportunités applications en essayant de fusionner la réalité augmentée et la réalité sur un ensemble homogène, afin que chaque utilisateur y trouve un usage ou un intérêt.

Pourquoi Apple s’intéresse autant à l’AR ?

Apple s’intéresse autant à la réalité augmentée car d’ici quelques années, cette technologie pourrait être le point de départ de nouveaux périphériques et usages, l’élément incontournable de la prochaine révolution applicative.

La réalité augmentée est d’ailleurs devenue la pierre angulaire du constructeur pour sa croissance économique, aussi bien pour les matériels et logiciels que pour les applications.